Document

Cours : Sarrasine : résumé et analyse

A propos du document

  • Type de document: cours
  • Disponible sur le site : comptoirlitteraire
  • Visité 11210 fois

Vos 16 commentaires sur ce document

30 oct 2015 à 08h01 par :
Quelqun peut m'aider à faire un résumé du livre s'il vous plaît?

21 sep 2015 à 22h20 par :
Tg

28 nov 2014 à 17h46 par coucou :
Bonsoir,
quelqu'un peut m'aider svp, je dois faire un commentaire cmposé sur la première apparition de Zambinella. Merci

15 oct 2013 à 19h13 par mathilde :
bonjour, comment on va au document ?

27 fév 2013 à 14h23 par fred :
j'en n'ai besoin rapidement alors si vous pourrier me répondre rapidement sa serai tes aimable a vous !! merci d'avance

27 fév 2013 à 14h21 par fred :
vous n'aurier pas un commentaire composé sur sarrasine de balzac

01 mai 2012 à 22h22 par Boudie :
Je ne trouve pas "Sarrassine" de Balzac, pourtant il y a écrit qu'il y est! je fais comment?

19 fév 2012 à 22h09 par tioni :
quels sont les personnages principaux? MERCI =)

02 nov 2010 à 09h00 par Nico :
Merci beaucoup =D =D

03 oct 2010 à 11h25 par :
merci bcp pour le résumer

18 mai 2010 à 18h51 par yacinou :
merciiiiiiiiiiiiiii

18 mai 2010 à 18h50 par :
merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !

29 sep 2009 à 20h19 par Cyrielle :
MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI! MERCI!

24 mai 2009 à 20h58 par touati ben korich :
merci pareil de mosta mais

24 mai 2009 à 13h05 par TLEMSANI MAHMOUD :
merci bcp c'est pour M. ATTALAH MOKHTAR
LITTERATURE CONTEMPORAINE
3 ANN2E FRAN9AIS
UNIVERIST2 DE MOSTAGANEM
T.M

13 mai 2009 à 07h58 par azzouz :
que dieu vous gardder

Laisser un commentaire

Votre commentaire :

Votre nom :