Document

Résumé : Sylvie

A propos du document

  • Type de document: résumé
  • Disponible sur le site : site perso Free
  • Visité 3469 fois

Vos 10 commentaires sur ce document

03 jan 2013 à 12h20 par Corentin :
Je suis moi aussi en 4eme et je dois le lire.J'ai lu beaucoup de livres et j'en ai apprci trs peu mais celui l,c'est le pire !J'ai beaucoup souffert pour le lire en entier (bon d'accord,je ne l'ai pas lu en entier j'ai fini par chercher le rsum sur internet)Franchement, je ne comprend absolument rien du texte.Certain prtendent que c'est une nouvelle trs agrable moi je trouve rien d'intressant.Pour faire court:C'est de la m****!!!

05 juin 2012 à 22h22 par :
C est à chier !

28 mai 2012 à 20h48 par Rat de Bibliothèque :
Livre très décevant : une intrigue compliquée entremêlée de descriptions trop nombreuses et surtout inutiles à mes yeux, une histoire sans grand intérêt enveloppé dans un nombrillisme décadent.
Pour faire simple, je n'ai pas du tout adhérer mais je suis convaincue que certains y trouveront leur compte alors avis aux amateurs d'histoires à dormir debout !! ;-)

05 mar 2012 à 08h05 par coraline :
je suis en 4 eme et je dois le lire il est vraiment nul ! mais bon chacun ses gouts !

01 déc 2007 à 17h53 par Emily :
Je n'ai pas aimée ce livre

11 mai 2007 à 17h07 par :
tu parles d-un article....il sert a rien

01 avr 2007 à 21h20 par lolo :
personellement c'est une histoire trés compliqué mais interessante et j'encourage les gens a le lire car c'est un roman magnifique on pourait dire une poesie

09 jan 2007 à 20h14 par :
Il y a un registre lyrique, où l’amour est fortement présent. Il y a l’omniprésence du « je. » Le champ lexical de l’amour y est fortement présente. Il y a beaucoup de comparaisons « belle comme le jour » « brillant dans l’ombre de sa seule beauté, comme les Heures divines qui se découpent[…] C’est un amoureux fou : «je me sentais vivre en elle, et elle vivait pour moi seul. » Il cherche l’amour comme Aurélie: «Ô femme, tu cherches l’amour... Et moi donc! » Il y a des termes religieux : « Isis, déesse éternellement jeune et pure. Nerval joue avec le temps, il parle de sa vie progressivement, on passe de son enfance (Ronde sur la pelouse, sa joue sur Adrienne/Sylvie) à son adolescence(Othys, Châalis), il parle d’un faux présent à un vrai présent. Nerval joue avec plusieurs passé, on perd alors la notion du temps, on ne sait plus où on en ait

05 fév 2005 à 18h43 par la ptite bébounate :
très déçu du livre!!!!!!!je m'attendais a mieux....on s'emmêle au fil de l'histoire et elle paraît incompréhensible.je doi le présenter a ma classe et je n'ai rien compris je suis mal!!!!

30 déc 2004 à 11h39 par serge :
oé po mal

Laisser un commentaire

Votre commentaire :

Votre nom :