Voici la version G o o g l e de la page mise en cache de http://perso.wanadoo.fr/objectifbac/aragon_RCLion.htm extraite le 29 fév 2004 06:45:38 GMT.
La version « En cache » proposée par G o o g l e correspond à la page telle qu’elle se présentait lors de la dernière consultation effectuée par Google.
Il se peut que la page ait été modifiée depuis cette date. Cliquez ici pour consulter la page actuelle (sans mises en valeur).
Cette page mise en cache peut renvoyer à des images qui ne sont plus disponibles. Cliquez ici pour obtenir uniquement le texte mis en cache.
Pour créer un lien avec cette page ou l'inclure dans vos favoris/signets, utilisez l'adresse suivante : http://www.google.com/search?q=cache:Awj-CXVDY4EJ:perso.wanadoo.fr/objectifbac/aragon_RCLion.htm+site:perso.wanadoo.fr+objectifbac&hl=fr&client=firefox-a.


Google n'est ni affilié aux auteurs de cette page ni responsable de son contenu.
Ces termes apparaissent uniquement dans les liens pointant sur cette page : objectifbac

| Objectifbac.tk | Commentaire : Richard Coeur de Lion
Aragon,
Richard Coeur de Lion

:.: En Plus... :.:

Obtenir une version Imprimable

Obtenir une version pdf au format zip

Livre d'Or

Accéder au Forum

Page précédente

Retourner à l'Accueil

Elsa au miroir

Les Yeux d'Elsa (poème)

Cantique à Elsa (ouverture)

"C", le poème

Nuit de Mai

Brocéliande (à venir)

Andre Gide, Si le grain ne meurt

Orsenna, Portrait d'un homme heureux

Tchekhov, La Mouette

Sarraute, Enfance, Incipit

Sarraute, Enfance, Incipit (suite)

Sarraute, Enfance, Beaux SOuvenirs d'enfance

Sarraute, Enfance, Ondes de vie

Sarraute, Enfance, Mes idées

:.: Le Texte Etudié :.:
Si l'univers ressemble à la caserne
À Tours en France où nous sommes reclus
Si l'étranger sillonne nos luzernes
Si le jour aujourd'hui n'en finit plus

Faut-il garder le compte de chaque heure
Haïr moi qui n'avais jamais haï
On n'est plus chez soi même dans son coeur
Ô mon pays est-ce bien mon pays

Je ne dois pas regarder l'hirondelle
Qui parle au ciel un langage interdit
Ni s'en aller le nuage infidèle
Ce vieux passeur des rêves de jadis

Je ne dois pas dire ce que je pense
Ni murmurer cet air que j'aime tant
Il faut redouter même le silence
Et le soleil comme le mauvais temps

Ils sont la force et nous sommes le nombre
Vous qui souffrez nous nous reconnaissons
On aura beau rendre la nuit plus sombre
Un prisonnier peut faire une chanson

Une chanson pure comme l'eau fraîche
Blanche à la façon du pain d'autrefois
Sachant monter au-dessus de la crèche
Si bien si haut que les bergers la voient

Tous les bergers les marins et les mages
Les charretiers les savants les bouchers
Les jongleurs de mots les faiseurs d'images
Et le troupeau des femmes aux marchés

Les gens du négoce et ceux du trafic
Ceux qui font l'acier ceux qui font le drap
Les grimpeurs de poteaux télégraphiques
Et les mineurs noirs chacun l'entendra

Tous les Français ressemblent à Blondel
Quel que soit le nom dont nous l'appelions
La liberté comme un bruissement d'ailes
Répond au chant de Richard Coeur-de-Lion

Richard Coeur de Lion, Louis ARAGON, Les Yeux d'Elsa, (1942)

:.: Le Commentaire proposé :.:
Introduction :

Aragon a écrit le recueil "Les Yeux d'Elsa" pendant la seconde Guerre mondiale. Celui-ci est constitué d'un ensemble de poèmes qui revêtent, derrière un lyrisme apparent, des allusions à l'actualité, et surtout, des idées d'espoir et de lutte, pour donner confiance en la Résistance. Aragon fût emprisonné à Tours le 22 juin 1940 pour avoir tenté de traverser la ligne de démarcation. Le poème étudié a pour titre "Richard Coeur de Lion", or ce roi d'Angleterre fût aussi emprisonné pendant la guerre de cent ans. Sa libération fût facilitée par la présence d'un troubadour, qui, chantant un air connu par le roi d'Angleterre, le prévint que quelque chose allait se passer. Richard Coeur de Lion continua le chant pour avertir qu'il avait compris que son évasion était proche. Aragon s'identifie donc à ce roi emprisonné. En généralisant un peu, on peut dire que Richard Coeur de Lion représente symboliquement la France, et que Blondel, le troubadour, est l'emblème de la Résistance.

I. Aragon le patriote et le résistant
II. Aragon le poète

I. ARAGON : LE RESISTANT ET PATRIOTE

~ Aragon fait plusieurs allusions à la France :
Il évoque surtout l'invasion de son pays :
"Si l'étranger sillonne nos luzernes"
"On n'est plus chez soi-même dans son coeur"
"Ô mon pays est-ce bien mon pays"
Ces trois vers transcrivent bien l'invasion du pays par les ennemis.

~ Ensuite, il nous évoque son emprisonnement :
"Je ne dois pas regarder l'hirondelle"
"Ni s'en aller le nuage infidèle"
Il décrit ici ce qu'il voit à partir de la fenêtre de sa cellule. L'hirondelle représente la liberté.

~ Il évoque les circonstances de guerre, avec la méfiance.
"Il faut redouter même le silence"
"Et le soleil comme le mauvais temps"
Ces deux derniers vers font allusion à l'espionnage et à la délation. Plus que jamais, en temps de guerre, la prudence est de mise lorsque l'on aborde l'ennemi ou des intentions plutôt douteuses envers lui.

~ On remarque un certain pessimisme de l'auteur :
"Si l'univers ressemble à la caserne"
L'univers symbolise la guerre, qui est alors, en 1942, mondiale (après que Pearl Harbor fut attaqué le 11 décembre 1941) tandis que la caserne représente son lieu d'incarcération. La mise en relation et en équivalence de ces deux idées montre une certaine déception de l'auteur quant à l'avenir de l'Europe : sous le joug de l'occupation nazie.

~ Aragon évoque l'ennemi de façon allusive :
"Si l'étranger...."
"Ils sont la force...."
Ces deux termes sont un singulier collectif et un pluriel indéfini, c'est-à-dire qu'ils peuvent représenter aussi bien les Allemands que la terre entière. C'est donc une manière de crypter son texte pour éviter la double censure, allemande, puis celle du gouvernement de Vichy.

~ Aragon met en opposition la force et le nombre :
"Ils sont la force et nous le nombre"
Ce vers a pour but de donner de l'espoir aux gens de la résistance, leur prouver que leur combat n'est pas vain, et qu'il y a une chance de victoire. On peut aussi penser que ce même vers renvoie à une manifestation étudiante d'une commémoration de l'armistice de la première guerre mondiale. Leur révolte pour la liberté s'est terminée par une réprimande en force des services de sécurité militaire. Mais ce lien ne peut être vérifié avec les seuls éléments du texte.

~ Aragon dresse de plus un parallèle entre lui et les Français :
"Vous qui souffrez nous nous reconnaissons"
Ce "vous" est adressé aux lecteurs. Le résistant Aragon dit ici ce que tout le monde pense ou ressent, mais ne peut exprimer. De plus, il montre une connivence entre : "nous nous reconnaissons" qui fait allusion aux réseaux de Résistance.

II. ARAGON / LE POETE

~ L'auteur nous évoque la censure :
"Je ne dois pas dire ce que je pense"
"Ni murmurer cet air que j'aime tant"
Cet air peut être soit la Marseillaise soit le chant des partisans.
Et le vers :
"Il faut même redouter le silence" peut être expliqué par l'expression "qui ne dit mot consent". Rester silencieux veut donc dire coopérer avec l'ennemi, ce que refuse totalement le poète.

~ "Un prisonnier peut faire une chanson"
Ce vers renvoie irrémédiablement à la chanson qui a facilitée l'évasion Richard Coeur de Lion. Aragon utilise ici le terme "chanson" car ces dernières sont plus populaires et sont susceptibles de toucher un public plus large que les poèmes.
Cette chanson va lui permettre de définir sa mission.
Elle est caractérisée par différents termes à analyser :
"Une chanson pure comme de l'eau fraîche"
"Blanche à la façon du pain d'autrefois"
Le pain pendant la guerre était médiocre, bien moins goutteux que celui d'avant l'invasion. Il fait donc allusion a des qualités d'avant-guerre.
Sa chanson est donc de qualité de l'avant-guerre, il ne faut pas perdre courage d'après lui.

~ Le poète veut rallier ceux qui partagent ses idées : "Une chanson....Si bien Si haut que les bergers la voient.....Tous les bergers les marins les mages..."
Sa chanson remplace le rôle de l'étoile polaire. (les mages se sont guidés grâce à cette étoile, de même pour les marins).
Le ciel symbolise donc la liberté.

~ Tous les gens qu'ils rallient sont au pluriel. De plus, ils sont rangés dans un ordre. Effectivement, 3 catégories sociales sont alternées successivement :
les travailleurs manuels, puis ceux en rapport avec l'industrie (marchande ou productive), et enfin des intellectuels.
Toutes ces personnes sont définies par des termes décalés, c'est-à-dire des périphrases ou des expressions un peu vieillottes :
"Faiseurs d'images" à la place de photographes, les mages en substitution de philosophe.
Il cherche à désigner des catégories moins que des métiers.
D'ailleurs, à la fin, toutes ces catégories sont reprises par l'expression "Tous les français"

~ Pourtant, on peut se demander pourquoi aucune de ces "catégories " ne pourrait posséder un rôle stratégique dans la résistance. On ne trouve pas d'artificiers ou autre. En effet, il veut souligner que tout le monde peut-être Résistant, c'est l'engagement qui compte. C'est dans le mouvement de résistance qu'il trouve le point commun, c'est dans ce mouvement qu'ils sont utiles.

~ Aragon fait des références à Blondel et à Richard Coeur de Lion. Il désigne ici la possibilité que possède la poésie de sauver les hommes. Richard Coeur de Lion s'est évadé physiquement, alors que Aragon, lui, s'évade moralement. Pour lui, les poètes sont indispensables à la société.

CONCLUSION

Ce texte est crypté parce qu'il donne une motivation aux lecteurs. On ne comprend d'ailleurs le titre qu'à la fin du poème par le mot "Blondel ".
On peut dire que Aragon manifeste ici son espoir et son désespoir. Néanmoins, on peut remarquer que c'est un espoir dans les Français et non pas dans le pays. Il n'a pas l'intention de rallier le gouvernement par exemple (ce qu'il ferait involontairement en désignant le pays entier).
Ce poème, qui se trouve dans la partie "Les Plaintes", correspond au lyrisme, cependant, l'auteur ne gémit pas, sa plainte est digne et triste.
Enfin, ce texte prépare le suivant "Pour un chant national", où la chanson y est développée. Ce texte est donc le théorie qu'il met ensuite en pratique

© 2003-2004 Objectif Bac / Tous droits réservés. Site optimisé pour Internet Explorer avec une résolution supérieure ou égale à 1024 x 768